Catégorie : SOFTBALL

Tournoi des Alouettes de La Force 2018

Ainsi s’achève la saison de softball 2018 : LA FORCE !

Pour la seconde année consécutive, Les Bandits ont eu la chance d’être les invités des Alouettes Softball Club Forcelais pour leur désormais fameux et fort relevé Tournoi du 14 juillet !
Notre petite armée de fiers à bras, complétée par Anaïs (fine fleur des Patriots de Paris que Quentin « le Jardinier » Brainville a fait éclore avec rigueur et fierté) arrivait donc dans le sud-ouest en faisant, une fois n’est pas coutume, profil bas ! En effet la saison dernière, il faut bien l’avouer, nous finîmes derniers de ce beau tournoi à la suite de six cuisantes défaites pour aucune victoire. Notre objectif était donc tout trouvé : éviter la bise au cul de Fanny !

Jour 1 :
Après un tirage au sort heureux dans la mesure où l’on évite les équipes franciliennes des BCF et Blites (un genre de Web's Softball Baseball « amélioré ») qu’il aurait été dommage de rencontrer en poule après tant de route, le plateau qui nous est offert est suffisamment exotique pour aiguiser notre appétit.

Et ça démarre avec les Redwings – Baseball Softball Club de Rennes : une équipe sérieuse dans ses maillots roses dotée d’une lanceuse énergique et précise et d'une attaque solide ! Les Bandits frappent avec autorité, se montrent intraitables en défense et l’emportent 7 à 2 pour une première victoire « historique » en terre périgourdine !

Après cette entrée de tournoi prometteuse voilà que se profilent les finalistes de l’an dernier, durs comme du granit et tranchants comme des silexs : les Club des Rockies .
Ce sera le premier « start » de Anaïs pour les Bandits et sa VegFast ainsi que sa SojaChange feront plus que l’affaire, maintenant nos adversaires à quelques maigres points tandis que notre attaque « coup de pioche » réduisait les Rockies en petits cailloux ! 8 à 3 pour les Bandits !

Deux victoires pour aucune défaite ! C’est beau, c’est frais, ça donne envie de boire et manger !
La soirée sous la tente sera longue autant que la nuit courte ! Demain le Stade Toulousain Baseball & Softball nous attend !

Jour 2 :
Et ça commence mal ! Une première manche de piètre facture nous voit encaisser 6 points ! Oh mon pays ! Oh Bandits ! La ville rose nous voit patauger dans le cassoulet !
Heureusement les Bandits remettent le couvert en attaque, scorent dur et reviennent en défense avec de meilleure intentions. Le changement de lanceur (Anaïs est de retour) contrôle l’attaque adverse et au final c’est une victoire presque aisée qui récompense ce réveil approximatif !
Et de trois !
Fin de journée softballistique, l’équipe part se rafraîchir à la rivière (nous tairons ce qui s’y est passé… puisque votre rédacteur n’y était pas, n’ayant pas le pied aquatique).

Ce soir c’est le bal ! Les Bandits vont fêter leur invincibilité en roulant leur mécaniques Franco-Latines sur le dance floor ! Un pacito par ci, un pacito par là, il est trois heures du matin et les tentes vont sentir le rhum et la Tourtel !

Jour 3 :
Aïe, aïe, aïe, aïe… Coucouroucoucou ! Paloooooooma ! Les Bandits ont mal aux cheveux ! Le port de la casquette va être une épreuve douloureuse !
C’est le Softball Club Forcelais des Alouettes qui nous l’espérons n’auront rien d’un miroir qui se présentent à nous ! On les aime ! Ce sont nos merveilleux hôtes, souriants, d’une disponibilité absolue et d’une compétence folle à faire vivre ce magnifique tournoi depuis 17 ans, que nous rencontrons !
L’an passé ils nous ont fantastiquement bien battus, nous laissant sans aucune victoire, pour le match pour la dernière place que nous avons conquise avec autorité ! (sic.)
Cette année ce sera une autre chansonnette et Alouette je te plumerai. Notre lanceur fébrile de la veille ne laisse rien aux volatiles dont les envolées sont aussitôt ramenées à terre par notre défense. 10 à 1 !
Voilà donc que la Poule est remportée de manière brillante puisque invaincus !
Nous sommes en demie ! Mais on ne va pas chanter à tue-tête longtemps !
Tout à l’heure ce sont les FLSM Brest Baseball Softball, les Dubliners qui se présentent à nous ! Tonnerre !
Et Moon, leur inusable lanceuse va nous mettre en orbite… Stationnaire !
On ne lui frappe que des pops à Moon ! Et la défense a les mains qui tremblent et la voix confuse !
Au final d’un match d’une qualité moyenne de notre part, on s’incline d’un seul point : 6 à 5, ce qui donne des regrets à toute la bande !
La finale ratée d’un menhir c’est donc le match pour la 3ème place que nous jouerons demain.
Et le fait que le BCF soit notre adversaire nous ramène six mois en arrière, en hiver et le Mixt’inn ! Fatalitas !

Jour 4 :
Et ce qui cet hiver arriva en été se rejoua !
Le BCF alignait son lanceur mythique « Magic » qui avec ses 75 ans rafraichissait tous les participants du Tournoi forcelais !
Les Bandits étaient peut être trop heureux de s’y frotter ! Ils voulaient « voir » sa balle ! Ils l’ont vue !
Mieux aurait valu la frapper ! Les K’s et autres retraits faciles s’enchaînent durant deux manches jusqu’au bas du line up Bandit qui enfin délivre, mais pas assez pour scorer.
Le BCF lui, ne se fait pas prier pour frapper notre lanceur et engranger les points ! En fin de troisième la Mercy Rule nous guette ! Noooooooon !!!! On ne peut pas finir cette belle campagne ainsi !
Les Bandits se rebellent et frappent enfin avec consistance tout en bénéficiant de quelques largesses de la défense parisienne et scorent ces 3 points qui sauvent leur honneur !

Au final ce seront 4 victoires pour 2 défaites et une place de finaliste ratée d’un poil breton !
Ce fut un beau tournoi !
En finale Les Blites l’ont emporté sur Brest qui fut un très très valeureux chalenger, sur un score de 3 à 0 !

Mais cette fois encore les VRAIS grands Vainqueurs de cette édition sont, comme chaque année, les Alouettes dont la passion de la vie nous a porté tout au long de ces belles journées !

Vive les Alouettes, vive La Force, vive le Softball !
À l’année prochaine !